Book Tales

Book Tales

Acronie (Dominique Cunin & Mayumi Okura)

Applications pour iPad réalisées avec Mobilizing.

2010-2012

 

L’apparition récente de nouveaux appareils permettant la lecture de livres électroniques semble avoir bousculé le monde de l’édition. Pourtant, le paysage actuel des “lecteurs” de publications électroniques (liseuses à encre électronique ou tablettes interactives-écrans mobiles) amène à un constat surprenant : bien que ces appareils permettent de nombreuses modalités d’interaction avec l’image et le texte, le système de la page et du livre reste très présent.

Book Tales est une série d’applications interactives artistiques pour iPad qui tente d’interroger cette situation dans laquelle le livre physique, un ensemble de pages reliées entre elles dont un feuilletage permet la consultation, reste le modèle principal dans la conception d’interface des logiciels de lecture des livres électroniques. Dans un bon nombre de ces logiciels, l’image d’un livre ouvert est utilisée comme fond pour l’affichage du texte et certains vont jusqu’à proposer une simulation réaliste du feuilletage manuel, page après page.

Pourquoi une telle analogie avec le livre sur des appareils mobiles dont le potentiel de mise en forme interactive reste encore assez largement inexploré ? Afin de poser cette question à travers les appareils eux-mêmes, Book Tales se fonde sur une règle de conception simple : des photographies de livres physiques sont le prétexte à la mise en œuvre de situations de lecture interactive originales sur les écrans mobiles. Il ne s’agit pas de proposer des dispositifs de lecture qui visent à concurrencer les logiciels existants, mais bien d’interroger ces derniers à l’aide de créations artistiques expérimentales qui ne visent pas particulièrement à être fonctionnelles. L’ambition de Book Tales est de mettre en avant un certain nombre de figures interactives permises pas les écrans mobiles et attachées à la notion de lecture. Chaque scène propose ainsi un “dispositif” de lecture différent.

Les bonbons donnent à voir l’image floue d’un livre ouvert sur lequel des bonbons translucides sont disséminés, la mise au point sur l’image se faisant en touchant l’écran tactile. Temps Perdu ne laisse apparaître un extrait du texte de Marcel Proust que dans l’ombre d’une bille qu’il faut déplacer en changeant l’inclinaison de l’écran. Faust est un livre fermé, à l’ouverture capricieuse bien qu’elle nécessite un geste analogue à celui effectué lors de l’ouverture d’un livre physique. Éloge de l’ombre trouve son inspiration dans le texte de Junichiro Tanizaki et interroge l’un des nombreux gestes devenus habituels sur les écrans mobiles. Pétal propose de souffler sur les pétales de fleur éparpillés sur un livre ouvert afin de découvrir ce qu’il reste du texte présent en dessous.

 

Download Video: MP4 Ogg