Corrélation

2005 Environnement sonore partagé : Dominique Cunin & Mayumi Okura

Download Video: MP4 Ogg

Vous commencez par vous choisir vous-même.

Parmi 8 possibilités différentes, un son vous est attribué. Vous apparaissez dans un monde sphérique blanc.
Dans votre champ de vision, 4 zones, et puis d’autres petites sphères ressemblant à de la porcelaine qui flottent dans l’espace blanc.
Ces petites sphères, ce sont des autres personnes.
La forme de toutes ces personnes est la même, mais le son qu’elles diffusent est différent.
Elles déambulent librement.
Vous-vous éloignez.
Vous déambulez.
Après quelques temps, vous prendrez conscience de votre situation dans ce monde.
Ecoutez attentivement les sons.
Chacun d’eux est indépendant.

 

 

En pénétrant dans une zone ou en vous approchant de quelqu’un, il vous est possible de faire de la musique avec les personnes présentent.
Personnes qui sont sur la même longueur d’onde, ou sur une autre, totalement différente. Personnes qui dérangent volontairement, et d’autres qui suivent le mouvement.
Les différentes présences de ce monde communiquent entre elles grâce à leurs déplacements et aux sons.
Au centre se trouve l’origine de la lumière.
Vous êtes éclairé par cette lumière.
Cependant, il n’y a aucune direction dans cet univers.
On ne peut savoir non plus où sont le ciel, la terre ou l’horizon.
En rencontrant une résistance similaire à celle de l’eau, vous n’avez qu’a avancer dans l’air.
Votre ombre portée est projetée sur la paroi intérieur de ce monde. Sa limite est d’ailleurs cet endroit où votre ombre est projetée.

Corrélation est un environnement partagé en 3D temps réel. Chaque utilisateur utilise un poste qui lui est propre et se connecte via internet ou sur un réseau local. Ce système de partage d’un espace simulé par le réseau est semblable à celui des jeux vidéo actuels. Mais ici, en entrant dans cet univers, ce ne sont pas des échanges de balles meurtrières qui forment la règle du jeu.
Les possibilités d’actions sont réduites à l’essentiel: avancer, reculer, pivoter. En évoluant dans l’espace, l’utilisateur applique des effets sur le son qui lui est attribué lors de sa connexion en fonction de sa position. Il voit sur son écran d’autres utilisateurs connectés en même temps que lui déambuler dans cet espace et entend leur son, ainsi que les effets qu’ils y appliquent au travers de leurs déplacements.
Ainsi, s’il doit y avoir un but dans ce “jeu”, c’est celui de comprendre l’autre et ses réactions pour arriver à mettre en place une forme de musique.

 


Download PDF : Corrélation

Download PDF :Dominique Cunin and Mayumi Okura Works 2004_2006